Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 06:41

Ce jeudi 22 juin, nous quittons le Dodécanèse pour entrer dans les Cyclades en mettant le cap sur l’île de Lévitha. 25 M couverts en tirant des bords de près du début à la fin. Une bonne grosse rafale a salué notre sortie de la baie. Nous l’avons vu arriver de loin, déboulant des hauteurs, un peu inquiets, mais finalement, ce ne fut qu’une pointe à 30 Nd.

Un coup de vent était annoncé sur la zone, tardivement, mais nous avons tenté notre chance.

Finalement, cela s’est bien passé avec 3 ris dans la grand-voile + la trinquette. Un maxi enregistré à 38 Nd. Nous avons bien marché, malgré une mer bien formée.

 

A l’arrivée sur Lévitha, le vent s’accélère, comme d’habitude. Nous nous engouffrons dans une sorte de fjord lunaire, aperçu au dernier moment, au fond duquel nous trouvons une dizaine de coffres dont 2 déjà occupés par des voiliers.

Lévitha est habitée par 8 personnes de la même famille, dont le jeune couple, avec ses 2 enfants, qui tient la taverna. Ils habitent l’île à l’année.

La location des bouées est un de leurs business avec la pêche, la taverna, un peu d’agriculture et d’élevage. 7€ pour la nuit.

Notre hôte nous a expliqué qu’il se ravitaillait avec son bateau de pêche au moins une fois toutes les 2 semaines à Patmos, une île voisine.

Levitha 2756Après une soirée et une nuit ventée, nous mettons l’annexe à l’eau pour gagner la terre ferme. Comme dans les dernières autres escales, la baie n’est abritée que de la houle ; pour le vent, ça souffle presque tout le temps, de jour comme de nuit à 20 à 30 Nd. A 10 h, les 3 voiliers voisins ont déjà repris leur route.

 

Nous avons rejoint la taverna où notre hôte nous a indiqué le chemin à suivre pour le sommet de l’île. '”Après avoir passé le portail, vous montez par où vous voulez”. Effectivement, il n’y a pas de chemin, mais simplement des champs de cailloux entre lesquels quelques arbrisseaux ont pris pied contre vent, sel et aridité. Quelques biquettes nous accueillent en tintant de la clochette.

 

 

La vue depuis le sommet est splendide. Vue sur Patmos, Léros, Kalimnos et surtout sur ce paysage incroyablement sauvage et austère dans lequel se dessine notre abri.

Levitha 2775STH71522

STH71526

 

STH71528Nous nous offrons une petite récompense à la fin de notre randonnée avec un déjeuner à la taverna. Tout est excellent et, de plus, notre hôte parle Anglais (les livres plus les voyageurs de passage, dit-il).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au menu : tzatziki, salade grecque et ragoût d’agneau. Pas de poisson frais ce jour-là.

STH71527   STH71529

Levitha 2782A notre retour de la taverna, nous découvrons dans la baie un groupe d’extra-terrestres en semi-rigides. Des “amoureux de la mer” qui vont d’île en île aussi vite que leurs engins surpuissants le leur permettent. 300 CV pour l’un, 2 x 250 CV pour l’autre. Nous en avions vu arriver un à tombereau ouvert depuis notre sommet. Habituellement, à cette vitesse, ce sont plutôt les officiels.

 

 

 

 

 

 

 

 

Levitha 2784Equipement mini : veste de quart et masque de ski, voire casque. L’essence n’est pas encore assez chère, les réserves de pétrole encore en trop grande quantité et pour la pollution, personne n’est au courant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre baie retrouve son calme. Nous n’aurons comme voisins qu’un seul voilier arrivé vers 20 h.

Très belle étape pour 1 jour ou 2.

 

A bientôt pour la prochaine étape vers l’île de Kinaros.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les aventures du voilier Kalinu
  • Les aventures du voilier Kalinu
  • : Ce blog est conçu pour permettre à nos familles, amis et amateurs de voyages en voilier, de suivre nos périples en Méditerranée, à bord de Kalinu, notre voilier RM1050.
  • Contact

Rechercher

Archives