Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 17:42

IMG_5140Lundi 15 août, nous filons de la Cala Rotunda vers Marettimo. 11 M au moteur, mais une belle arrivée devant le village de Marettimo. L’île est montagneuse, le mont Falcone culminant à 686 m. Les pentes sont assez vertes comparées à celles des autres îles Egadi. L’endroit a un côté très sauvage et très bout du monde, même s’il est relié au reste du monde par moult ferries et aliscafi.

 

 

 

 

 

 

STH72199L’île de 7 km de long ne comporte qu’un seul village pourvu de deux petits ports, le port de pêche et le port de commerce. Côté port de commerce, le premier que l’on aperçoit en arrivant de Favignana, on trouve des pontons flottants installés semble-t-il que pour la période estivale. Dans l’avant-port, des bouées tête et cul permettent de loger encore quelques bateaux de plaisance dans une zone plus ou moins abritées derrière la grande digue du port.

Nous choisissons d’aller mouiller à l’extérieur de port. L’endroit est moyennement accueillant : des blocs de roche et des herbes, très peu de sable entre les deux. J’ai toujours une petite appréhension d’être obligé d’'aller au fond décoincer l’ancre ou la chaîne qui se serait bloquée dans ce genre d’endroit.

 

 

 

 

 

STH72222Le village de Marettimo vu du mouillage.

 

 

 

 

 

 

IMG_5223a

En fin d’après-midi, la foule et des semi-rigides se pressent dans le port ; nous pressentons qu’il va se passer quelque chose. Soudain, un cortège nous passe sous le nez, barque portant vierge et enfant, ainsi que des hommes en tenue traditionnelle. Ils sont suivis de tout ce qui peut flotter ce jour-là à Marettimo. Toutes les cornes de brume s’activent dans un joyeux vacarme.

 

 

 

IMG_5240

La procession de l’Assomption est suivie d’une messe en plein air sur le port.

 

 

 

 

 

STH72194En soirée, une banda talentueuse anime les rues et fait danser toute la population dans une ambiance bon enfant.

 

 

 

 

 

 

Nous rentrons au bateau pour un repos bien mérité, mais à minuit, une sono surpuissante et des choix techno au goût très douteux nous réveillent pour de bon. Il doit s’agir de voisins peu scrupuleux … mais non, c’est le bal du village. A la fin de cette mauvaise nuit, la houle vient nous secouer.

Nous quittons le bateau dare-dare pour aller faire un tour au village en annexe. Ravitaillement dans de petites boutiques sympathiques et recherche d’une vue panoramique.

IMG_5241

STH72203STH72206

Les maisons sont toutes très simples, bâties au carré sans la moindre ambition décorative. L’endroit puise son charme dans le dénuement plus qu’autre chose. Il a un petit air de village d’Afrique du Nord.

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour au bateau, hissage un peu périlleux du moteur de l’annexe dans une houle de Nord de plus en plus formée (20 kg à lever et reposer au bout d’un bras).

L’idée est alors d’aller sur la côte Sud. Malheureusement, nos indications ne précisent pas qu’il faut une autorisation officielle pour aller mouiller là-bas, donc une fois sur place, la Guardia Costiera nous indique avec la plus grande courtoisie qu’il nous faudrait aller chercher cette autorisation au village, et, en tout cas, que nous ne pouvons pas rester. Pour ne pas avoir à passer la nuit dans le mouillage exposé ou avoir à impacter abusivement la caisse de bord en allant au port ou sur un coffre, les deux étant à des prix abusifs, nous choisissons de repartir vers Favignana où nous commençons à connaître les meilleurs coins.

Marettimo vaut le détour, mais nous sommes venus au mauvais moment. Dommage.

 

A bientôt pour la suite de notre périple.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les aventures du voilier Kalinu
  • Les aventures du voilier Kalinu
  • : Ce blog est conçu pour permettre à nos familles, amis et amateurs de voyages en voilier, de suivre nos périples en Méditerranée, à bord de Kalinu, notre voilier RM1050.
  • Contact

Rechercher

Archives