Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 16:04

Jeudi 11 août, nous levons l’ancre du mouillage de Trapani avec notre jeune équipière et l’envie de naviguer, après avoir été bloqués par une météo défavorable. Une bonne brise nous pousse vers Favignana pour 14 M bien agréables.

IMG_4848

Nous passons devant l’Isoleto Formica, espace militaire interdit au public, aux bâtiments bien restaurés, au moins extérieurement.

 

 

 

 

 

IMG_4856

En longeant la côte, nous apercevons sur les hauteurs de Favignana un fort vénitien qui servit un temps de sémaphore, mais l’idée fut abandonnée, car l’édifice était finalement trop souvent dans les nuages.

 

 

 

 

 

IMG_4869

Nous arrivons au mouillage après avoir essuyé quelques méchantes rafales provoquées par le relief de l’île. Les taches bleues de sable se distinguent facilement. Jeter l’ancre dessus améliore nettement les chances de tenue. En général, ceux qui jettent l’ancre dans les herbes dérapent assez vite et repartent avec une belle chevelure verte à l’étrave, pas chic du tout quand on vient de s’offrir le dernier modèle de cabine-cruiser super-stylé.

On peut mouiller dans 2-3 m d’eau assez facilement.

 

 

 

 

IMG_4868Une fois au mouillage, l’endroit est très agréable, protégé uniquement par l’Isoleto Preveto qui ne comporte qu’une petite construction en ruines. L’endroit est ouvert et donc l’eau d’une propreté correcte. L’isoleto protège bien des diverses houles qui arrivent d’un peu partout, mais aussi des vagues générées par les nombreux petits ou gros bateaux à moteur. Le relief, lui, aurait plus tendance à générer du vent à son pied qu’à abriter.

Un courant assez fort peut rendre la baignade familiale un peu délicate.

 

 

IMG_4943En journée, les petits bateaux à moteur déboulent à partir de 11h. Nous avons découvert le mouillage en grappe de ces embarcations. Généralement, ils restent calme, mais certains n’hésitent pas à allumer la sono qui irradie dans tout le mouillage. Personne ne semble désapprouver ces pratiques festives.

 

 

 

 

 

STH72151

Heureusement, en fin de journée, ne restent en général que quelques voiliers débonnaires.

 

 

 

 

 

 

Nous sommes restés ici quelques jours, car l’endroit représente un abri assez sûr et pratique pour les enfants : balade en annexe vers l’isoleto et mini-rando à terre, baignade au-dessus des taches bleues ou le long de la côte au milieu de nombreux poissons, etc. Et l’on finit par s’habituer au trafic des bateaux à moteur en journée.

A bientôt.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les aventures du voilier Kalinu
  • Les aventures du voilier Kalinu
  • : Ce blog est conçu pour permettre à nos familles, amis et amateurs de voyages en voilier, de suivre nos périples en Méditerranée, à bord de Kalinu, notre voilier RM1050.
  • Contact

Rechercher

Archives