Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2011 7 24 /07 /juillet /2011 10:02

Samedi 23 juillet, 26 M parcourus pour rejoindre la marina de Licata.

Nous avons dû tirer des bords de près durant des heures, toujours contre le courant, jusqu’à ce que le vent nous lâche, juste avant l’arrivée. La côte est belle et la luminosité splendide. La nuit tombe.

Tout près, deux plateformes pétrolières assurent la décoration lumineuse dans la grande baie de Licata.

Dès notre entrée dans le premier bassin, un semi-rigide de luxe nous fait signe. Il s’agit de guider le plaisancier qui pourrait s’égarer dans le dédale ou … qui souhaiterait échapper à la marina pour une formule meilleur marché.

Nos deux hôtes très serviables nous conduisent à notre place de façon très professionnelle, en éclairant les dangers et à une vitesse raisonnable.

Arrivée au ponton, ils se chargent d’amarrer le bateau, des pointes aux pendilles. Arrivée de la jeune et jolie et blonde réceptionniste et du patron des marineros. En tout, à 23 h 50, 4 personnes sont à notre porte pour nous informer et nous indiquer qu’elles sont à notre service. Pour les papiers, demain matin, cela ira bien. Ca, c’est la classe ! Les pontons sont rutilants, les bornes en inox à peine déballées et tout à l’avenant, éclairé de LED chics. Il y aurait juste la façon de faire les nœuds de taquets à revoir, mais bon.

Voisins italiens nombreux (8 + le chien sur un 10 m), sympas et discrets sur le bateau voisin. L’autre bateau voisin est vide d’habitants.

 

STH71920Après une nuit calmissime, nous découvrons que nous sommes au milieu d’un projet pharaonique : des bâtiments en construction, des plateaux commerciaux presque terminés, des gazons anglais au pied des palmiers fraichement plantés, enrobés tout neufs, voiturettes de golf pour les marineros qui proposent également de transporter les clients.

A l’arrière, un centre commercial pour ravitailler.

Vous reconnaissez le bateau bleu-vert ?

 

 

 

STH71996D’un point de vue marin, le port dans lequel est implantée la marina est très protégée de toutes les houles et tous les vents.

Notre place est prévue plutôt pour un yacht de 20 m si j’en juge par la longueur des pendilles et l’écartement des taquets sur le ponton.

Un grand quai pour grands yachts est totalement vide, notre ponton est occupé aux trois quarts et un autre ponton est vide. Des dizaines de pontons sont encore prévues dans la zone qui apparaît encore vide et mouillable sur les cartes marines.

Une augmentation des tarifs est aussi prévue …

 

 

 

STH71921La charmante réceptionniste nous imprime grâcieusement un document personnel ; elle nous conseille comme glacier “La Dolce Vita”.

Pourquoi pas ? Effectivement, les glaces sont excellentes et l’iconographie à l’avenant.

 

 

 

 

 

 

 

STH71944Un petit tour sur les hauteurs de la ville pour admirer le Monte San Angelo Licata, son fort, sa zone de fouilles archéologiques, le cimetière étonnant comportant des tombeaux démesurés, visibles à plusieurs M.

 

 

 

 

STH71969Nous redescendons par le “corso” arboré et bordé de belles constructions telles que le Palazzo di Città.

 

 

 

 

 

 

STH71988Et pour un bon dimanche soir, la passeggiata s’impose. Nous nous retrouvons avec les familles locales dans une des pizzérias populaires du coin. MIAM !

 

 

 

 

 

 

STH71995Le boss des marineros dans le plus petit semi-rigide de l’écurie. Toujours le sourire.

 

 

 

 

 

 

Le lendemain, lundi, c’est courses alimentaires et techniques + carte de crédit à récupérer, avalée par le distributeur la veille. La ville qui nous paraissait plutôt repoussante le dimanche est finalement pleine de charme : les petites rues sont animées, les courses sont hissées avec des cordes vers les balcons les plus hauts ; cela sent bon les herbes fraîches et la cuisine familiale.

Je rencontre, cette fois en ville, des personnes infiniment serviables : par exemple, je cherche une boutique, on m’y accompagne. Le pépé parle Américain ;  il a vécu là-bas. Nous discutons en chemin ; il me fait la traduction simultanée dans la boutique.

Une belle étape hors des sentiers touristiques.

Au revoir.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les aventures du voilier Kalinu
  • Les aventures du voilier Kalinu
  • : Ce blog est conçu pour permettre à nos familles, amis et amateurs de voyages en voilier, de suivre nos périples en Méditerranée, à bord de Kalinu, notre voilier RM1050.
  • Contact

Rechercher

Archives