Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 09:54

Mardi 19 juillet, après une bonne nuit de sommeil (19h-7 h pour moi), même si le mouillage était un peu rouleur, la brume matinale adoucit notre réveil.

Nous tirons quelques bords de près contre le courant jusqu’à “19 h 45”, me précise la commandante en second.

Du coup, nous parcourons 27 M, bien plus que prévu.

Arrivée de nuit à Pozzallo devant une entrée de port ensablée. Heureusement, deux pêcheurs en barque passant par là nous indiquent qu’il ne faut pas insister : “barca a vela, porto grande !”.

Nous repartons, en contournant un long môle, vers le port de commerce, et entrons juste au moment où le grand ferry catamaran surpuissant manœuvre pour rallier Malte. Dire qu’une simple petite accélération de Jean de Lavalette nous aurait plaqués sur la digue sans même qu’il s’en rende compte.

Une fois le ferry parti, nous prenons une place sur un ponton qui s’avère être celui d’un chantier naval, mais nous ne le savons pas encore. Nous nous gavons d’eau et d’électricité (dernier plein d’eau et dernier lavage du bateau à Amorgos, 3 semaines plus tôt, dernier branchement au 220 V à Iasos, en Turquie, 1 mois plus tôt).

Le vent se met à souffler vers 3 h, puis 5 h 30 à 25 Nd. L’occasion d’aller faire le tour des aussières, mais, pour moi, le sommeil ne reviendra pas.

Le vent souffle toute la journée jusqu’à 40 Nd. Nous devons passer de l’autre côté du port, côté marina, moins bien protégé, mais bon…

 

Ambiance très conviviale dans le club nautico.

Il me faut planter le décor.

STH71901Un seul ponton avec des locaux plus quelques visiteurs :

- un bateau de Français - Martine, Jean-Loup et l’américaine-francilienne Elizabeth - planté toute la journée en travers du vent et qui vient de connaître sa délivrance avec la fin du coup de vent,

 

 

 

 

 

STH71913- un autre bateau de Français, Hubert, Véronique et Mélanie, arrivant en même temps que nous,

- Salvatore, un policier italien à la peau presque noire, de la brigade anti-mafia et en vacances sur son bateau basé là ; il connaît bien le coin et est plus que serviable. Il parle parfaitement Anglais,

- Antonio, un marinero au top de la serviabilité,

- Pepe, son acolyte qui, dans la vraie vie, est orfèvre spécialisé dans le travail de l’ambre de Sicile ; il répare et reproduit, en particulier, des bijoux antiques,

- les Kalinu.

 

 

STH71908Antonio, extraordinaire, toujours prêt à rendre service. Il se débrouille avec quelques mots d’Allemand en plus de l’Italien.

Sa modestie l’empêche de dire qu’il est en plus un pêcheur talentueux.

 

 

 

 

 

Le premier soir, nous réunissons sur Kalinu presque toute l’équipe. La visite du bateau s’est transformée tout naturellement en soirée apéro, pizze, et - offerts par Antonio - gelato, torrone et autres sucreries locales.

Le vent se remettant à souffler le lendemain et le surlendemain, notre escale à Pozzallo durera finalement 4 nuits, avec courses alimentaires et techniques ; grands moments de convivialité.

 

L’endroit qui ne payait pas de mine nous laisse finalement d’excellents souvenirs.

 

A bientôt.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Anne-Marie 11/08/2011 13:12


C'est toujours la fete sur les bateaux...
attention au retour,une fois les pieds sur terre,la vie va vous sembler moins cool!!!
bises.


batosurlo 08/09/2011 19:04



Gloups ! Depuis que nous avons remis le cap vers l'Ouest, nous voyons arriver les rivages français à grand pas, et depuis le 1er septembre, tout s'accélère... Nous comptons les jours qui nous
restent jusqu'à la fin septembre.


Bises à notre plus fidèle commentatrice et bon retour à toi aussi.



Présentation

  • : Les aventures du voilier Kalinu
  • Les aventures du voilier Kalinu
  • : Ce blog est conçu pour permettre à nos familles, amis et amateurs de voyages en voilier, de suivre nos périples en Méditerranée, à bord de Kalinu, notre voilier RM1050.
  • Contact

Rechercher

Archives