Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 22:11
Etna dégagé vu du large de Syracuse

Etna dégagé vu du large de Syracuse

 

image

Départ mercredi matin de Syracuse pour l’île de Zakynthos en Grèce, sur l’autre rive de la Mer Ionienne. Ce sera notre plus longue traversée depuis le départ de France : 280 miles à courir au cap 82°. La météo prévoit qu’un bel anticyclone s’installera au milieu de la mer ionienne pendant cette fenêtre météo, générant des vents variables et faibles au moins pendant cinq jours. Une bonne opportunité après la succession de coups de vent qui ont remonté ou descendu la Mer Ionienne  ces derniers jours. Le dernier coup de vent de NE a levé une houle respectable de plus de 4 mètres  qui devrait s’atténuer à compter du mardi soir.

 

En ce mercredi matin , nous partons donc avec une bonne houle résiduelle de 2.5 m quasiment sans vent, au moteur. Nous verrons encore, très rare durant notre séjour, l’ETNA dégagé. Le vent ne se lèvera que le jeudi soir, assez  variable en direction et très variable en intensité, ce qui est assez nouveau par rapport à ce que nous avons rencontré durant les autres traversées. Avant la nuit, nous prenons un ris dans la grand voile.

 

IMG_0203 Deux apparitions de dauphins durant cette traversée.

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0211

Notre deuxième lever de soleil de la traversée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0213

Les falaises de la côte Ouest de Zakynthos sont en vue.

 

 

 

 

 

 

Ces vents essentiellement bien orientés pour nous au N-NE nous conduisent jusqu’au large de Zakynthos. Nous étions alors vendredi matin. Vers 10 h, le ciel est devenu très menaçant. Je me suis dit qu’un peu de moteur nous permettrait de recharger les batteries pour pouvoir conserver le pilote automatique  sous le grain qui s’annonçait, plutôt que de se faire rincer. Au démarrage du moteur, pas sortie d’eau de refroidissement. Gloups ! Je me suis concentré sur toutes les infos que j’avais pu collecter dans les discussions de pontons ou sur les forums, ouverture d’une première trappe d’accès au moteur pour voir si le filtre d’eau de mer était sec ou sale. Sec et propre. Ouverture de la descente pour accéder à la turbine de la pompe à eau de mer : re-gloups ! Deux ailettes envolées et les quatre autres moribondes.

Une fois le diagnostic posé, j’avais en mémoire qu’il fallait ensuite partir à la chasse aux morceaux de caoutchouc. C’est parti pour un démontage en règle de toutes les pièces jusqu’à avoir retrouvé lesdits morceaux  pour les retirer afin que le flux d’eau de mer qui refroidit le moteur puisse s’écouler normalement. Bingo à l’entrée du moteur : un morceau de caoutchouc noir est visible à la lampe torche.

Sur le pont le commandant en second tient bon la barre pour économiser le peu de batterie qui nous reste et comme toute belle plante, perçoit le moment venu son arrosage par le grain qui s’est confirmé entretemps.

Après avoir “presque” tout essayé pour retirer le premier morceau en vain, c’est l’idée d’utiliser la perceuse et un forêt fin qui a fini par payer, dans une mer houleuse.

Pour retirer la seconde ailette, invisible, il aurait fallu démonter une pièce fixée par trois boulons, dont deux finissent par tourner et pour venir à bout du troisième, il aurait fallu démonter une durite qui n’avait vraiment pas envie de bouger. Il faudra donc voir cela plus tard, au port ou au mouillage.

Démarrage du moteur : écoulement d’eau de mer OK. OUF !

Voilà pour notre baptême de dépannage en mer.

 

Quelques heures plus tard, nous mouillons l’ancre à Limni Keri, au Sud-Est de l’île de Zakynthos.

A cette époque de l'année, c'est autorisé. Ce n'est pas le cas en été, pour cause de tortues.

IMG_0219

 

A bientôt.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Amdanaja 18/03/2011 14:09


Bonjour à tous les deux. Bravo pour cette belle traversée!!
Pour tes hélices tu as bien fais de les enlever car nous avons eu un problème de chauffe à cause de ça. Nous avons vidangé le circuit de l'échangeur.Sinon nous allons très bien, mais avançons moins
vite que vous. Nous sommes encore à la Caletta et espèrons partir rapidement vers Rome.Nous avons eu dépréssions sur dépréssions, il y en a assez!!!! Nous allons nous rendre sur la Sicile puis vers
la Grêce. Nous verrons nous peut être? Bon vent à tous les deux, continuez à bien profiter. A bientôt
L'équipage AMDANAJA


batosurlo 26/04/2011 19:53



Bonjour les amis,


Nous repartons début mai vers l'Est après un passage du canal de Corinthe. L'objectif est d'aller le plus loin possible vers l'Est, si possible jusqu'à la Turquie, et repasser à l'Ouest du
Péloponèse avant que le Meltem ne souffle trop fort, donc début juillet.


Si cela pouvait coller avec votre programme, nous serions très heureux de vous retrouver.


On se suit par blog d'ici là.


A bientôt et bon vent.


 



Présentation

  • : Les aventures du voilier Kalinu
  • Les aventures du voilier Kalinu
  • : Ce blog est conçu pour permettre à nos familles, amis et amateurs de voyages en voilier, de suivre nos périples en Méditerranée, à bord de Kalinu, notre voilier RM1050.
  • Contact

Rechercher

Archives