Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2010 1 26 /07 /juillet /2010 22:58

Alors que le grand départ pour une année en Méditerranée est prévu pour dans un peu plus de deux mois, notre croisière inaugurale de deux semaines, en escadre avec le Sun Odyssey 40 d’amis, entre Port Camargue et Port Cros, nous a permis de tester le bateau et son équipage. Kalinu a parfaitement encaissé du force 7 au près et au portant. Une vis de fixation d’une coquille dans le mât a cassé sans gravité, donc trois fois rien ; cela fait partie de l’échauffement.

2010-07-Sites-croisiere-copie-1.jpg Les photos sont ici :  FRANCE--Juillet-2010

 

Le parcours :

> Port Camargue > Les Saintes-Maries de la Mer (port) > Iles du Frioul (mouillage) > Calanque d’En-Vau (mouillage) > Ile des Embiez (mouillage) > Ile de Porquerolles (port) > Ile de Port Cros (mouillage) > Calanque de Port-Miou (coffre) > Anse de Bonnieu (mouillage) > Saintes Maries de la Mer (port) > Port Camargue

   PC

Port Camargue

 

Notre ballade en escadre nous a conduit  au portant vers les Saintes Maries de la Mer où nous nous sommes abrités du Mistral durant deux jours, au lieu d’un prévu (pour cause de mer formée à redouter au large de Golfe de Fos). La proximité immédiate de la plage est intéressante. Se préparer à se casser le dos avec des pendilles de tous gabarits :

Stes Maries Port des Saintes Maries de la Mer

 

Nous avons ensuite repris notre route vers les Iles du Frioul : toujours un côté magique de se savoir si proche de la mégalopole (en arrière plan sur la photo ci-dessous) et en même temps dans un lieu si sauvage et si austère.

Nuit tranquille au mouillage derrière le port, dans le Havre de Morgiret.

Le lendemain, les dames sont allées faire un tour à terre pendant que les messieurs carénaient comme des bagnards.

 

Frioul---Mouillage.jpg

Havre de Morgiret (Iles du Frioul)

 

Départ en fin de matinée pour la calanque d’En-Vau : magnifique une fois l’agitation de la journée retombée. Falaises à pic, quelques pins s’y sont fixés. Vite à l’ombre le soir.

 

Calanque d'En-Vau

Calanque d'En-Vau

 

 

image

Belle galerie de photos de calanques sur www.calanques13.com

 

Dès que le bal des bateaux de promenade reprend, l’heure du départ se fait sentir.

 

 

Nous mettons le cap sur l’Île des Embiez.

Petit mouillage au milieu des cailloux pour un petit bain de fin de journée…

Embiez --Mouillage 1

Mouillage aux Embiez

…avant d’aller mouiller pour la nuit devant l’entrée du port dans une vaste zone accueillante et qui permet également d’aller au port ou randonner à terre en quelques minutes d’annexe. Hum… ça sent les vacances !

 

Embiez --Mouillage 2

Mouillage devant le port des Embiez

 

STH77020

Kalinu au mouillage aux Embiez avec capote et bimini fraîchement installés.

 

 

Notre prochaine escale sera sur Porquerolles. Nous arrivons durant un week-end dans une nuée de bateaux de toutes sortes tous pressés d'aller prendre une place de port. Très bonne prise en charge par l'équipe du port, mais, malheureusement, nous serons sur un ponton sans eau ni électricité. Nos réserves nous permettent en fait d'avoir encore une bonne autonomie et finalement ce ponton est beaucoup plus reposant que les autres. Soirée "en ville". Ambiance particulière, îlienne, sauvage et en même temps sur-touristique. Penser à revenir hors-saison.

 

Porquerolles.jpg

 

Il est donc temps de rejoindre une destination un peu plus retirée : Port-Cros et son espace protégé. Une belle navigation sous voiles nous fait gagner l'îles en quelques heures. Nous trouvons la place idéale : mouillage à côté de la zone des bouées. Nous y resterons deux jours à profiter de la tranquillité des lieux, du paysage magnifique et de la proximité du village et des départs de randonnées.

Nous testons l'annexe avec les bouchons neufs : elle tient l'air et le moteur est en forme. Une animation nouvelle pour la benjamine de 7 ans qui apprécie beaucoup.

Nos amis ont fait le choix de s'amarrer au ponton. Je préfère le mouillage.

 

 

Port-Cros1.jpg

Port-Cros2.jpg 

STH77077

Port-Cros

 

Nous serions bien restés davantage, mais la deuxième semaine a déjà commencé ; il ne nous reste plus que quelques jours pour rentrer à Port Camargue.

 

Nous levons alors l'encre pour glisser vers  la magnifique calanque de Port-Miou :

 

Calanque-Port-Miou.jpg

Calanque de Port-Miou

 

L'accueil est toujours parfait : aide à l'amarrage devant et derrière, ramassage des poubelles le matin, etc. La première baignade nous rappelle rapidement que des sources froides remontent des profondeurs. Un peu extrême vue la température quasi-caniculaire que nous avons alors.

 

STH77129.JPG

Calanque de Port-Miou

 

La météo annonce pour notre départ du lendemain une bonne brise d'Est, ce qui se révèle exact. Peu après la sortie de la calanque, dès que nous ne sommes plus abrités par le Cap Sicié, le vent lève une bonne houle et rend le vent arrière délicat à tenir. Vivement que nous ayons passé l'Ile de Riou pour être un peu plus au calme.

Nous avons alors le choix de relâcher à nouveau au  Frioul ou de continuer vers l'Ouest. Nous choisissons cette deuxième solution afin de ne pas être pris par le temps, car une renverse de vent est prévue qui nous demandera des tirer des bord jusqu'à notre destination finale. Une étape est alors prévue dans le port de Saussé, mais il est dangereux par vent d'Est et nos amis de Luna II ont trouvé une baie bien abritée à l’entrée du golfe de Fos où, finalement, nous les rejoignons.

 

Anse-de-Bonnieu.jpg

Anse de Bonnieu

 

Paysage un peu irréel aux pieds des cheminées : sur l'horizon, 180° de paysage sauvage et 180° de fatras industriel nauséabond.

 

 

STH77140

Petit aperçu du Golfe de Fos 

 

Nous quitterons l'endroit sans trainer pour retrouver le port des Saintes Maries de la mer, puis celui Port Camargue.

 

STH77163

Vue du mouillage devant l'entrée du chenal de Port Camargue

Après deux semaines au grand air, difficile de rentrer dans notre marina géante et du coup nous resterons la dernière nuit au mouillage devant PC. Magnifique coucher de soleil sur une petite houle supportable, puis, durant la nuit, le vent tourne et nous brasse jusqu' à ce que nous levions l'encre au petit matin pour rentrer au port.

 

En bonus, voici la nouvelle décoration du tableau arrière (merci à Jean-Louis et à son équipe pour la conception) :

 

STH77184

 

Des vacances finalement pas très reposantes en équipage réduit et par forte chaleur, mais une belle aventure qui nous a permis de prendre le bateau en main et de nous faire vivre de superbes navigations.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jljulhe 03/10/2010 21:10


Le bateau est bien mais le nom et le logo sont magnifiques. Qui a bien pu faire ça ? En tout cas l'auteur vous souhaite "bon vent" pour cette aventure méditerranéenne.
JL


batosurlo 04/10/2010 13:31



Encore un grand merci à  http://www.conjoncture.fr    



Présentation

  • : Les aventures du voilier Kalinu
  • Les aventures du voilier Kalinu
  • : Ce blog est conçu pour permettre à nos familles, amis et amateurs de voyages en voilier, de suivre nos périples en Méditerranée, à bord de Kalinu, notre voilier RM1050.
  • Contact

Rechercher

Archives